Faire perdre ses mauvaises habitudes à un chien

Le mieux est de veiller dès le début à ce qu’il ne prenne pas de mauvaises habitudes, par une éducation appropriée. Il est difficile de faire perdre les mauvaises habitudes à un chien, et le résultat n’est pas toujours assuré.

S’il mordille tout !

C’est un problème qui concerne surtout les jeunes chiots. Si un chien adulte s’en prend aux meubles ou s’il mord tout, c’est la faute du maître la plupart du temps. Un chien qui est trop souvent seul, ou dont on ne s’occupe pas assez, peut détruire des objets par protestation.  Les chiots par contre sont semblables à de jeunes enfants ; par curiosité et par jeu, ils veulent tout explorer. Lorsque leurs dents percent, ils éprouvent le besoin de mordre des objets résistants, afin de faciliter la percée des dents. Ensuite s’éveille leur instinct de chasseur, qui lui aussi doit être satisfait.

Une chose est certaine : plus le petit chien est occupé et sollicité, et moins il s’en prendra à des objets. Vous devez dès le début lui faire comprendre ce qui est permis et ce qui ne l’est pas, par un « Non » énergique.

Vous pouvez satisfaire son besoin de mordiller par des jouets appropriés.

Il réclame quand vous êtes à table

Si vous ne donnez pas à manger à votre chien de ce qui se trouve sur votre table, vous n’aurez jamais ce problème. Malheureusement, un chien intelligent découvre aisément qui est le plus faible dans la famille et il fait porter ses efforts sur cette personne. Le chien sort le plus souvent vainqueur de cette lutte.

Voici quelques règles de base et conseils qui vous faciliteront la vie :

  • Répartissez la nourriture de votre chien sur deux repas dans la journée, il aura ainsi moins tendance à mendier.
  • Donnez-lui sa nourriture lorsque vous êtes à table. Ainsi il aura l’impression de faire partie de la tablée.
  • Ne cédez pas, ne vous laissez pas attendrir par des regards douloureux ou par des coups de patte. Les chiens sont de grands comédiens.
  • Si une réprimande ne suffit pas et si le museau du chien s’approche toujours plus de l’assiette, tendez-lui un oignon coupé en deux ou un morceau de citron. Le chien déteste cette odeur et reliera cet épisode désagréable à ses tentatives de mendier à table -à condition que vous répétiez ce geste.
  • Si votre chien s’entête particulièrement à mendier à table, si son précédent maître lui a peut-être déjà donné cette mauvaise habitude, ou si vous manquez de fermeté, il ne reste que deux solutions : vivre ainsi ou faire manger le chien avant de vous mettre à table, et l’enfermer dans une autre pièce durant votre repas.

Il saute sur les personnes

Sauter vigoureusement sur le maître ou sur les visiteurs, en leur léchant le visage, correspond à une salutation dans le langage du chiot. C’est ainsi que les jeunes chiens saluent leur mère et réclament leur nourriture.

Certains propriétaires n’attachent aucune importance au fait que leurs vêtements soient salis par des pattes de chien, et considèrent qu’il s’agit là d’une marque d’amour de la part de leur chien. Ils oublient malheureusement que tout le monde n’est pas de cet avis. Cette manière
tumultueuse de saluer présente d’autres inconvénients ; les bas des dames sont abîmés et un gros saint-bernard peut renverser un adulte sans difficulté.

Veillez à ce que votre chiot perde tout de suite cette mauvaise habitude, sans quoi vous importunerez très vite votre entourage avec un chien dont vous aurez négligé l’éducation.

Voici comment procéder :

1er point : l’en empêcher et le lui interdire

Avec un jeune chien, il suffit de lui montrer le plat de la main et de lui opposer un « non ».

S’il s’agit d’un chien plus âgé ou plus grand qui a déjà cette mauvaise habitude et qui ne réagit plus à une simple réprimande, agissez de la manière suivante : lorsque le chien arrive en sautant, levez votre genou pour lui offrir un obstacle. Il se sentira rejeté en arrière et Sen montrera dépité.Saisissez alors le chien par les pattes de devant, et repoussez-le accompagnez votre geste d’un « Non ».

2e point : saluer avec joie

Le chien désire manifester sa joie de vous revoir, et son accueil tumultueux ne contient aucune mauvaise intention. Il s’irritera si vous lui interdisez toute manifestation d’allégresse. Ne réprimez donc pas toute démonstration de joie, mais apprenez-lui une autre manière de saluer. Par exemple en l’éduquant : si le chien veut sauter vers vous, dites-lui « Assis ». Ensuite félicitez-le et caressez-le abondamment, vous pouvez également le prier de vous tendre la patte.

En détournant son besoin de mouvement : faites rouler une balle et jouez avec le chien. Allez avec lui dans la cuisine et offrez-lui une gourmandise.

Il est nécessaire que les étrangers lui interdisent également de sauter pour les saluer, sinon toute votre peine aura été inutile.

2 mois ago

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *