Chiot non sevré : comment l’éduquer ?

Plusieurs personnes adoptent un chiot par pitié, le voyant abandonné au bord d’une route ou pour d’autres raisons. Cependant, cela peut être source de problèmes s’il est trop jeune, en effet, un chiot vivant avec sa maman n’est sevré que 60 jours après sa naissance. Néanmoins, en  suivant tous ces conseils pratiques, vous parviendrez à réussir le sevrage de votre chiot et à l’éduquer même si vous l’avez pris avant que sa maman n’ait pu le faire à votre place.

Plusieurs personnes en voulant apprendre à leur petit chien à se soulager hors de la maison commettent des erreurs qui leur font obtenir le résultat inverse. En effet, en voulant faire preuve d’une hygiène excessive ils utilisent certains produits (eau de Javel…) qui stérilisent bien l’endroit souillé mais qui ont un effet attractif sur le chiot. En effet, ce dernier prend plaisir à  toujours se soulager dans la maison à cause de ces produits.

Sachez qu’il y a des périodes où il est impératif de laisser son chiot se reposer. D’abords, Pendant qu’il mange(les raisons sont évidentes) .Pendant qu’il dort également. Comme l’homme, c’est pendant que votre chiot dort que l’hormone qui lui permet de grandir est diffusée dans son organisme.

Il existe plein d’autres astuces à connaitre pour que votre petit compagnon jouisse d’une bonne éducation. Il faut l’habituer à ce qu’on touche ses oreilles et son corps. En effet plusieurs propriétaires s’étonnent que leur chiot refuse de se laisser examiner chez le vétérinaire une fois adulte. En fait ce manque de soumission est dû à cette omission lors de son éducation.

Les  propriétaires ont tort de considérer la phéromone d’apaisement canine comme un produit fantaisiste dont on peut bien se passer lors du sevrage du chien. Il n’en est rien, cette phéromone permet d’apaiser le chien. Vous l’utiliserez  pendant  2 mois et demi.

2 mois ago

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *